La filière équine de la région d’Auvergne-Rhône-Alpes se distingue par un chiffre d’affaires considérable, s’élevant à environ 1,2 milliard d’euros. Cette somme impressionnante provient de différentes sources, avec 470 millions d’euros provenant des activités des 6 400 entreprises équestres de la région et 732 millions d’euros générés par les paris PMU. Cet écosystème équestre constitue un pilier essentiel de l’économie régionale.

Au-delà des chiffres, cette industrie emploie un nombre significatif de personnes, totalisant environ 14 000 employés et près de 5 000 bénévoles, créant ainsi des opportunités d’emploi et de bénévolat pour près de 19 000 individus dans le secteur équestre. Il est également intéressant de noter que 76 000 équidés sont répertoriés dans les entreprises de la région, et ils contribuent à la valorisation de 150 000 hectares de terres. En outre, environ 100 000 équidés sont détenus par des particuliers, bien que ce chiffre soit une estimation.

Dans l’ensemble, la filière équine de la région d’Auvergne-Rhône-Alpes est un secteur d’activité majeur, qui fait graviter près de 140 000 personnes autour du monde équestre. Cette influence est soulignée par Sylvie Robert, directrice de GL Events Equestrian Sports et du salon Equita Lyon, qui met en lumière l’importance de cette industrie dans la région. Ces données témoignent de l’impact économique et social significatif de l’équitation dans cette partie de la France.

Fermer le menu